À cheval à Angahuan | Horseback riding in Angahuan

Nous partions vers Angahuan, dans l’état du Michoacan au Mexique, avec l’intention d’aller faire de la randonnée. Tout près, un volcan qui a craché de la lave de 1943 à 1952, ensevelissant lentement les villages de San Salvador et San Juan. Le premier est depuis recouvert d’une trentaine de mètres de lave, du second ne reste qu’une partie de l’église. Nous pensions effectuer la randonnée pour aller visiter les ruines de celle-ci.

 

We were heading to Angahuan, in the state of Michoacan, Mexico, with the intention of going hiking. Nearby, a volcano spewed lava from 1943 to 1952, slowly burying the villages of San Salvador and San Juan. The first is since covered with thirty meters of lava, of San Juan remains only part of the church. We were planning on hiking to those ruins.

Des chevaux au centre touristique | Horses at the tourist center

Arrivés au centre touristique d’Angahuan, un guide local nous propose une sortie à cheval jusqu’au pied du volcan, que nous pourrions ensuite escalader. Une expédition d’environ sept heures. Je décline l’offre, mes enfants sont novices en équitation et la durée de l’aventure trop longue. Ne lâchant pas le morceau facilement, notre nouvel ami mexicain nous propose alors une autre randonnée, vers « la colina » où nous aurons une très belle vue du volcan et au retour, passerons visiter les ruines de l’église. Je doute toujours mais décide d’en parler aux enfants. À ma grande surprise, les deux sont très enthousiastes. Mais avant de m’engager dans une randonnée de quatre heures à cheval, je demande à faire un essai. Pour utiliser une expression bien québécoise, ils trippent au bout!

 

As we arrive at Angahuan tourist center, a local guide offers us a horseback ride to the foot of the volcano, which then we could climb. An expedition of about seven hours. I decline the offer, my children are novices in riding and the adventure too long. But our new Mexican friend is tenacious and offers us another hike to « la colina » where we would have a beautiful view of the volcano and on our way back we could visit the church’s ruins. I still doubt but decide to talk about it with the kids. To my surprise, both are very excited. But before embarking on a four-hour horseback ride, I ask to give it a try. They really like it.

Première fois sur un cheval pour fillette | First time on a horse for her

 

Le lendemain, au petit matin nous partons accompagnés de Juan, notre guide, vers le volcan Paricutín. Emmitouflés dans nos pantalons longs et vestes de plumes, on se croirait au Québec. Angahuan est situé à 2380 mètres au dessus du niveau de la mer. Les nuits sont fraîches et en hiver, il peut y avoir de la neige.

 

Early morning the next day, we leave with Juan, our guide, to the volcano Paricutín. Wrapped up in our long trousers and feather jackets, it feels like being in Quebec. Angahuan is located 2380 meters above sea level. The nights are cool and there may be snow in winter.

C’est un départ | It’s a go!

 

Cette belle randonnée nous mène à un champs de lave. 

 

This beautiful hike takes us to a lava field.

Arrivés au champs de lave | Lava field

 

« La colina » ou la colline, nous offre une belle vue du volcan.

 

« The colina » or the hill, offers a beautiful view of the volcano.

Volcan Paricutín | Paricutín volcano

 

De retour à nos montures, le guide décide de confier à fiston les brides de son cheval. Fierté!  Nous partons en direction des ruines de l’église de San Juan.

 

Back on our horses, the guide decides that Simon is ready to go by himself. Pride! We leave towards the ruins of San Juan’s church.

Concentration | Focusing

 

Un champs de lave, c’est bien, mais une église remplie de lave, c’est encore plus impressionnant. 

 

A lava field is good, but a lava-filled church is even more impressive.

Façade de l’église | Front of the church

La lave a envahi l’église | The church filled by lava

 

Il y a même une petite entrée qui donne accès au rez-de-chaussée. 

 

There is even a small entrance to access the ground floor.

Un tour dans l’église | Getting inside the church

 

Un dernier tour à cheval pour retourner au centre touristique. Nos montures savent très bien où elles s’en vont et décident qu’elles ont hâte d’y être. Sans trop de contrôle, nous avons droit à quelques pas de trot. Les enfants rigolent mais moi je trouve que ça brasse un peu trop.

 

A last horseback ride to go back to the tourist center. Our mounts know where they are going and decide that they can not wait to be there. Without too much control, we are entitled to a few steps at a trot. The kids are laughing but I don’t really enjoy it.

Fiston apprécie le trot | Son enjoying trotting

Moi le trot.. je m’en passerais | Me, not enjoying trotting so much

 

Le centre touristique d’Angahuan offre de l’hébergement, un restaurant et un beau parc de jeux pour enfants. Il est aussi possible d’y passer la nuit en motorisé, stationné sur le site.

 

The Angahuan tourist center offers accommodation, a restaurant and a beautiful kids playground. It is also possible to spend the night with a motorhome, parked on site.

 


Je l’ai déjà dit mais je le répète, le Mexique offre tellement de diversité. Ce pays bien connu pour ses plages a tellement plus à offrir, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus. Les guides locaux vous en feront voir de toutes les couleurs! Pour avoir un autre aperçu, lisez notre article sur San Sebastian del Oeste.

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, il nous fera plaisir d’essayer d’y répondre.

 

I said it before, Mexico offers so much diversity. This country well known for its beaches has so much more to offer, do not hesitate to get out there. Local guides will show you this beautiful contre! For another example, read our article about San Sebastian del Oeste.

You have questions ? Do not hesitate to contact us, we will try to answer it as best as we can.

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

7 Comments:

  1. On aime le Mexique de plus en plus, et encore plus en ta compagnie, Geneviève !

  2. Le ciel est toujours aussi bleu, beau paysage
    Tout le monde a l’air heureux, grosses bises

  3. Danielle Seguin

    Quelle aventure! Comme les enfants changent! Raphaëlle toute blonde, remplie de détermination avec un sourire de bonheur et Simon, grand garçon, cheveux au vent qui semble « tripper » sur son cheval! On a hâte de vous revoir, de vous entendre, de goûter à de bons moments encore avec vous! Gros câlins et bisous xxx

  4. Bibiane Baillargeon

    Wow ! Quelle belle activité ! C’est sûrement impressionnant de marcher sur un tas de lave. Est-ce bien difficile pour le motorisé de sortir des sentiers battus ? Suspension ou autres ? Merci pour ce partage. Les photos sont magnifiques. C’est toujours intéressant de vous suivre.

    • Sortir des sentiers battus est un beau défi. Il faut plutôt faire attention à la hauteur du vr qui passe difficilement dans les rues étroites. Pour le reste, rouler lentement est la solution.

Faites-nous plaisir, laissez un commentaire