Weehoo ! Ou comment faire du vélo avec fiston.

Notre fiston d’amour de presque 8 ans ne fait pas de vélo. Nous avons tout essayé. Le sans pédale, avec les petites roues, sans les petites roues, la patience, l’impatience. J’ai même essayé de le soudoyer en lui offrant, le jour où il aurait fait son premier 10 km seul, de planifier aller à Disney. Oui, j’ai fait ça, sans aucun résultat.

À sa défense, lorsqu’il avait trois ans, nous avons découvert que son oeil gauche ne fonctionnait qu’à 10%. Diagnostic: amblyopie (oeil faible), strabisme (oeil qui dévie) et hypermétropie forte pour les deux yeux. Son oeil droit compensait pour son oeil gauche qui lui, paresseux, se mettait à « off  » ce qui faisait qu’il n’avait pas de vision en trois dimensions. Pendant quelques années il a porté une cache de pirate et a fait des exercices de réadaptation visuelle. Cet état a mis en lumière certaines choses, étant bambin, qu’il n’avait pas acquises. Par exemple, la coordination gauche-droite était difficile, il n’a pas marché à quatre pattes, sa dextérité fine était peu développée et il avait de la difficulté à descendre les escaliers. Tout ça pour dire que cette condition a pu influencer son attirance pour le vélo. Même si aujourd’hui ses deux yeux fonctionnent également et que ses lunettes soient bien adaptées, il ne veut pas faire de bicyclette.

Et maintenant, en tant que parents qui aimons le cyclotourisme, nous faisons quoi ? On a essayé encore, avec une rallonge de type girafe. Sans succès, fiston sans équilibre, était toujours penché d’un côté ou de l’autre et m’entraînait avec lui. Aucun plaisir.

Lorsque nous avons vu passer des cyclistes avec une remorque Weehoo, vous pouvez être sûrs qu’on s’est dépêché de les arrêter pour leur demander leurs commentaires. Quelques jours plus tard, nous roulions, malgré un froid cinglant du mois de novembre, pour tester notre nouvel achat qui s’est révélé formidable autant pour le parent que pour fiston.

weehoo Simon

Fiston en Weehoo, toujours heureux de partir à vélo, cette journée-là à l‘Isle-aux-Coudres.

Fiston aime: Ne pas avoir à contrôler l’équilibre, la position confortable assise, les rangements sur les côtés et pouvoir rouler vite !

Moi j’aime: Le harnais de sécurité et les attaches pour les pieds. Pouvoir partir pour de longues randonnées sans entendre chialer. Le fait que lorsqu’il pédale, il y a un bon effet d’entraînement et je sens qu’il me pousse.

weehoo aux grues

Une sortie à vélo à l’Isle-aux-Grues cette fois. Crédit photo: Valérie Bélanger de Nomade Actif.

 

Le jour viendra où mon grand garçon me demandera de faire du vélo à deux roues mais pour l’instant offrez-lui d’aller faire une randonnée à Weehoo, il sautera de joie. Et moi, j’entendrai probablement chantonner des chansons de Noël. Il a une belle voix mon fils.

https://rideweehoo.com

p.s. Quoique j’aurais bien aimé, je n’ai aucunement été commanditée pour écrire cet article.

Vous avez des coups de coeur de sorties à vélo avec les enfants ? Écrivez-nous en commentaire, il nous ferait plaisir de les connaître.

 

 

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

4 Comments:

  1. Quelle belle alternative pour Simon et le velo. D’ailleurs nous voyons de plus en plus le concept du velo assis sur les pistes cyclabes. Je pense que , lorsqu’il verra des enfants de son âge utiliser le velo standard, il sera enclin à vouloir conduire son propre velo sans sa mère. La patience est de mise.
    Bonne continuité les voyageurs SDF.

  2. Francis bouffard

    Toujours un plaisir de vous lire

    Famille Bouffard

    Marie Eve,Francis,Jean Christophe ,Laurie Thomas ,Julianne
    Xxx

Laisser un commentaire