San Ignacio et ses baleines (vidéo!)

Nous pensions qu’elles étaient parties. Qui ça? Les baleines grises, celles qui vivent dans les lagunes de la côte du Pacifique de la Basse Californie du Sud, surtout en hiver. Des habitués de Baja nous avaient dit qu’en avril,  nous les avions manquées. Alors nous nous étions fait à l’idée, pas de sortie en bateau pour aller les observer. Dommage.

C’était ne pas faire confiance à l’univers.

San Ignacio était sur notre route particulièrement désertique et aride. Même sans aller voir les baleines, ce petit village oasis avec sa rivière nous offrait une belle opportunité de nous poser dans une ambiance tropicale. Nous décidons d’y passer une nuit.

Un bel arrêt au camping Don Chon, au bord de la rivière.

Un canard, rien de mieux pour divertir les enfants.

 

Le lendemain matin, je pars faire mon jogging. Le village est à deux kilomètres, parfaite distance pour mes capacités. Arrivée sur la place centrale, un bureau touristique offrant des excursions aux baleines est ouvert, les employés font l’inventaire de la boutique. Je m’informe sur les baleines.

– Est-ce qu’elles sont encore dans la lagune ? Oui.

– Est-il possible d’aller les voir ? Oui, jusqu’au 30 avril.

La lagune est un territoire protégé et les permis d’observation des baleines sont saisonniers. Nous sommes le 26 avril.

On m’informe qu’il est possible de s’y rendre en motorisé. Il y a 70km de route pour se rendre à la lagune, les premier 48 sont pavés, le reste est en terre avec des conditions de planche à laver. Sur place, le camping sans service peut nous accueillir mais ils sont aussi en préparation de fermeture du site.

Je repars à la course, en disant à la dame que je repasserai.

Discussion familiale, tous sont partants. Nous quittons le camping pour passer au kiosque d’information et acheter notre  sortie aux baleines avec l’agence d’éco-tourisme Kuyima

Pendant que je finalise notre sortie, visite de la place centrale et son église.

La belle idée, une salle de lecture sur la place du village.

 

Temps pour parcourir 70 km: 1h45. Les derniers kilomètres sont vraiment en planche à laver, nous roulions à 10km/h. Si vous ne désirez pas faire subir ce brassage à votre motorisé, un service de transport est offert et des chambres sont à louer sur place. 

Camping Kuyima, Lagune de San Ignacio.

 

Nous passons la fin de la journée à explorer la plage et à observer les dizaines de balbuzards pêcheurs (osprey). La sortie aux baleines est prévue pour le lendemain, 9h00.

De beaux oiseaux à observer.

 

Au matin, un préposé passe en revue les consignes pour l’observation des baleines.

  1. C’est la baleine qui choisit si elle veut se faire toucher. Quoi? Il est possible de les toucher?
  2. Ne pas toucher les narines, les yeux ou la queue.

Un peu d’informations sur la baleine grise.

 

Puis c’est l’embarquement. Être en fin de saison et en semaine fait en sorte que nous avons le bateau pour nous seuls en plus d’être le seul bateau sur l’eau à cette heure. Pour la suite, visionnez la vidéo. Notre rencontre avec une baleine et son baleineau à la recherche de caresses fut une expérience exaltante, une chance inouïe. 

 

Parfois, j’ai juste envie de dire merci. Merci la vie.

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

12 Comments:

  1. Pingback: Camper sur les plages de Baja – ROULER SA VIE

  2. Super film avec les baleines. Les enfants qui touchent les baleines assez rare merci.
    Ce film est digne d’être présenter lors d’un festival sur les animaux de la mer.
    Bravo !

  3. Claude Rondeau

    Merci à la Vie –OUI— mais merci à vous de nous la faire découvrir.

    Claude Isle Aux Coudre

  4. C’est vraiment magnifique .

  5. Est-ce que c’est des baleines télécommander:)))

  6. Bibiane Baillargeon

    Wow! La vidéo est magnifique. J’en avais des frissons. Vous avez été vraiment chanceux.

  7. Bonjour vous quatre,
    Quelle belle aventure!
    Merci de nous partager!
    Bravo au cameraman, on n’a pas eu le mal de mer!
    Gros câlins
    Danielle et Jean

  8. Yves Bécotte

    Superbe belle rencontre avec les baleines.

Laisser un commentaire