Les moins bons côtés de la vie en maison roulante.

 

Ce n’est pas toujours jojo la vie en maison roulante. On a beau découvrir de nouveaux endroits, être nomades, vivre de liberté. Ça prend une énorme dose de compromis et de laisser-aller pour (sur)vivre à quatre dans un motorisé de 25 pieds. Confrontés à plusieurs défis, on s’accommode de beaucoup de choses. Certaines situations restent cependant encore sans solution satisfaisante en dehors d’accepter, sans trop chialer.

La gestion des odeurs.

Ça, ça… c’est un énorme défi ! Parce que des sources d’odeurs, il y en a à profusion. L’amoureux qui va courir quatre fois par semaine, les sandales de fiston à la fin d’une grosse journée. La toilette est à seulement quelques pas de la cuisine et des lits. La poubelle aussi. Lorsqu’on décide de couper des oignons, c’est toute la maisonnée qui pleure des yeux. Aussi, nous adorons déguster les poissons et fruits de mer… Notre pire fois: cuisiner des crevettes dans un bouillon à la cajun. C’était délicieux mais l’odeur de jus de crustacés a persisté quelques jours.

Un plancher sale.

Impossible d’avoir un plancher propre. Nous avons beau passer le balai régulièrement, reste que l’on vit sur environ 30 pieds carrés. Cuisiner, jouer, bricoler, rentrer, sortir. Quand nous sommes à la plage, c’est une lutte perdue d’avance. Nous mettons un bac d’eau à l’extérieur pour le rinçage des pieds, un balai pour secouer les vêtements puis une serviette dans les marches avant d’entrer. Malgré tout, le plancher est constamment enduit d’une fine couche poudreuse. Les enfants ne le remarquent même pas. La tolérance des adultes augmente lentement avec le temps.

L’humidité s’accroche.

À moins de mettre le chauffage à fond, rien ne sèche à l’intérieur de notre maison roulante. Un maillot peut prendre deux jours, une serviette, n’en parlons pas. Si c’est humide dehors, ça l’est aussi en dedans. Un jour de pluie, ça va. Deux jours de pluie, ça passe encore. Plus, on commence à regarder vers où rouler pour changer de météo. Heureusement, il y a des jours ensoleillés.

La plupart du temps, nous fréquentons les buanderies. Quand il y en a.

Adieu la longue douche chaude.

Vivre majoritairement en camping autonome signifie être en mode économie d’eau. Nous réussissons à ne pas manquer d’électricité, la capacité des réservoirs d’eaux grises et noires suffisent bien. C’est l’eau fraîche qui manque en premier. Ça fait que la douche, c’est assez court. Moi qui aimais bien méditer sous le jet brûlant, refaire ma vie pendant (au moins !) une dizaine de minutes. Je dois me ressourcer autrement. Les enfants par contre, sont très heureux de ne pas prendre de bain à chaque jour.

 

Je pourrais vous en raconter encore des petits malheurs de maison roulante. Les legos retrouvés dans mon lit la nuit ou les enfants qui bougonnent quand vient le temps de rouler. Mais somme toute, ces situations n’ont rien de dramatique. J’essaie, à chaque fois que l’envie de me plaindre se pointe, de prendre un peu de recul. Et je me questionne à savoir si j’aimerais être ailleurs, dans une autre vie. Jusqu’à présent, ma réponse a toujours été négative. Je prends alors une grande respiration ou deux et pratique le laisser-aller, encore.

 

 

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

6 Comments:

  1. Joyeuses fêtes à vous tous. Quand nous regardons les déagréments en une seconde, ça fait réfléchir en ta.Et c’est là qu’il faut se rappeler les beaux et bons còtés de la vie de nomade. À considérer que vous êtes quatre personnalités bien différentes. Je suis remplie d’admiration concernant votre projet de vie, je n’ai que des éloges pour vous tous. Toute une école de vie………

  2. Passez de Joyeuses Fêtes les amis Désy-Doyle.
    Profitez de tous ces beaux moments!
    Bonheur, amour, paix et santé!!! xxx

  3. Humm.. un p’tit coup de blues…Vivement de la visite!
    Pourquoi pas une petite semaine en tout compris sur la Côte du Mexique au cours de l’hiver? Congé de bouffe, douches à volonté, lavage possible et serviettes fournies à la piscine!
    On fait cela quand on vit une vie de sédentaires pourquoi pas quand on est nomades?
    Bisous et câlins tout plein à vous tous!

Faites-nous plaisir, laissez un commentaire