Le Grand Canyon presque gratuitement

En quittant le Mexique, nous n’avions pas vraiment de direction. Nous avions prévu y rester jusqu’en juin mais au début du mois de mai nous étions prêts pour du changement et quelques bonnes randonnées. Un regard sur la carte, une évidence, le Grand Canyon. Bon plan.

Une vue du Grand Canyon, impossible à saisir en entier.

 

Avec ses cinq millions de visiteurs annuellement, nous n’étions pas seuls à avoir eu cette idée. Un coup d’oeil au site de réservation en ligne pour camper nous informe que tout est complet pour les prochains mois. Il faut s’y prendre de bonne heure pour dormir directement dans le parc !

Camper gratuitement

Heureusement que les BLM (bureau of land management) existent. Cette entité gouvernementale gère les terres publiques, leur utilisation et accessibilité. Souvent, il est possible d’y camper en autonomie gratuitement. C’est le cas au Sud et au Nord du parc du Grand Canyon où l’on trouve la forêt nationale Kaibab. Nous choisissons un secteur à un peu plus d’un kilomètre de l’entrée Sud du parc, c’est une aubaine et un endroit parfait. 

Camper gratuitement tout près du Grand Canyon.

 
Les frais d’admission

L’entrée au Parc National du Grand Canyon est de 30$ par véhicule pour sept jour. Très abordable quand même. Mais, connaissez-vous la carte America the Beautiful ? Pour 80$ annuellement, elle donne accès à plus de 2000 sites fédéraux incluant les parcs nationaux. Vraiment une bonne affaire. Nous l’avons acquise à notre visite au parc national de Big Bend au Texas, puis elle a servi à quelques reprises. Alors c’est comme si notre entrée au Grand Canyon était gratuite.

Le stationnement et les navettes

Il y a plusieurs espaces de stationnement à l’intérieur du parc, trois endroits spécifiques pour les motorisés. Malgré tout, il peut être difficile de trouver un emplacement pendant la journée. La meilleure option est d’arriver tôt ou tard, parce qu’en milieu de journée, c’est très achalandé. Une fois dans le parc, vous pouvez marcher mais les distances sont grandes. L’idéal est d’utiliser les navettes. Quatre trajets couvrent les différents endroits à visiter et les points de départ de randonnée. Avec une navette aux 10 à 15 minutes, de très tôt le matin à tard le soir, le service est impeccable et gratuit.

Les activités avec « Ranger »

À différents moments dans la journée, en compagnie d’un(e) sympathique garde de parc, il est possible de participer à des discussions, ateliers ou marches. Ces personnes sont une ressource inestimable et ont un réel plaisir à partager leurs connaissances. Nous y avons pris part à deux reprises; une première rencontre portait sur les Condors de Californie puis à un autre moment, c’était un atelier sur la recherche et identification de fossiles. Fiston a adoré.

Sauriez-vous identifier ce fossile ? La réponse au bas de l’article.

 
Le programme « Junior Ranger »

Explorer, apprendre et protéger, voici ce qu’un enfant doit faire pour entrer dans la « famille » des parcs nationaux. Par un cahier d’activités, il découvre et apprend les particularités spécifiques de l’endroit. Une fois les activités complétées, il rencontre un garde de parc officiel afin de partager ses réponses, faire la promesse des « junior ranger » pour ensuite recevoir son badge. Fierté garantie !

La promesse de protéger les parcs nationaux.

 

Apprécier la vue

Pour le reste, à moins de vous gâter dans les boutiques de souvenirs ou en tour d’hélicoptère, votre principale activité sera d’admirer et de vous perdre dans le paysage. Différents points de vue sont accessibles en navette ou à pied sans aucune difficulté. Pour un peu plus de défi, choisissez l’une des pistes en descente sinueuse dans le canyon. Tout ce que vous dépenserez sera votre sueur et quelques litres d’eau. 

Descendre est facile. Il faut planifier deux fois plus de temps pour remonter !

 


Le Grand Canyon est définitivement un endroit à voir une fois dans sa vie. C’est assurément pour cette raison que des millions de personnes s’y rende chaque année ! Si vous planifiez une visite, nous vous conseillons d’y aller en début de journée et de vous éloigner des bureaux d’accueil. La plupart des visiteurs ne faisant que passer pour quelques heures, les pistes et points de vue plus en retrait sont beaucoup moins fréquentés. Avoir le Grand Canyon pour vous seul est un luxe très abordable.

 

Avez-vous identifié le fossile ? Sur la roche au centre de l’image, du corail datant de millions d’années. 

 

 

 

 

 

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

5 Comments:

  1. Un plaisir de vs lire, NS allons cette automne mais pas en VR.

  2. Bibiane Baillargeon

    Très intéressantes toutes ces informations ! Merci du partage. Ça sera très utile pour nous.

  3. superbe merci de partager votre parcourt c est apprécié

Laisser un commentaire