Chicago en famille à vélo, un charme !

Rarement une ville nous a autant impressionné, nous sommes séduits par la métropole du Midwest des États-Unis. La beauté, l’architecture, l’ambiance, la place faite aux enfants, la facilité, tout y est pour nous combler. Nous avons essayé d’en profiter au maximum mais en fait, nous ne l’avons qu’à peine effleuré. Bienvenue à Chicago !

Notre camp de base, McCormick Place.

Ce centre de congrès accueille, dans son stationnement « lot B » près de la 31e rue, les camions-remorques et les motorisés pour la nuit. Attention ici, absolument rien de bucolique. Un grand espace asphalté entre l’autoroute et la voie ferrée, des toilettes sèches, une guérite. Bruyant avec les trains, le va-et-vient des camions ou les hélicoptères, un peu plus calme de nuit, mais à peine. Par contre, tout un emplacement ! À deux blocs de la rive du lac Michigan et de sa piste cyclable et à un petit cinq kilomètres du centre-ville. Pour 35$ la nuit, c’est une aubaine.

Jour 1

Arrivés au stationnement un samedi après-midi, l’employé à la guérite nous suggère de ne pas sortir du stationnement le lendemain car il nous sera impossible d’y revenir avant la fin de la journée. C’est que ce dimanche est jour de match à domicile des Bears, l’équipe de football. Le stade se trouve à 30 minutes de marche et notre stationnement est l’endroit désigné pour faire la fête. Le fameux Tailgate. Difficile à croire que tout cet espace se remplira…

chicago-stationnement

Le lot B du McCormick Place, presque désert.

 

Pas envie de sortir nos vélos, nous choisissons d’aller à pieds, souper dans le Chinatown à deux kilomètres. À l’aide des applications Tripadvisor et Yelp nous portons notre choix sur The Noodle Vietnamese cuisine, charmant et délicieux.

chicago-quartier-chinois

Chinatown

chicago-quartier-chinois-resto

Délicieux souper !

 

Jour 2

Nous sommes littéralement envahis. Très tôt, les partisans des Bears arrivent et s’installent. La totale; steaks, burgers, ailes de poulet et côtelettes fument sur le BBQ, musiques plus fortes les unes que les autres, chapiteaux, drapeaux, jeux, dans une ambiance festive surprenante à 9h du matin. Le plan était de partir tôt à vélo visiter la ville, finalement nous sommes restés jusqu’à l’heure du match pour apprécier l’expérience.

chicago-tailgate1

Des partisans des Bears.

chicago-tailgate2

BBQ à neuf heures du matin.

 

Découvrir une ville implique nécessairement de goûter à ses spécialités culinaires ! Nous enfourchons nos vélos pour partir à la conquête de la Deep dish pizza. Mickael, un partisan des Bears rencontré le matin, nous recommande la Meaty Legend de Gino’s East. Double bacon, saucisses, pepperoni. Très peu pour moi mais les hommes ont adoré.

chicago-pizza

Deep dish pizza, le fromage est sous les garnitures.

 

Chicago mise sur le vélo et ça paraît. Des centaines de kilomètres de pistes cyclables, bien identifiées, en bonne condition et très agréables à parcourir. Nous avons bien-sûr circulé sur la Lakefront Trail qui longe le bord de l’eau, mais aussi au centre-ville, dans le très beau quartier Old Town et le long de la rivière sur la Riverwalk. Avec nos remorques pour enfants nous étions imposants mais n’avons jamais senti d’impatience à notre égard. Au contraire, la courtoisie présente de la part des automobilistes était ma foi, surprenante.  Aucun problème pour stationner nos montures, des supports à vélo sont présents partout. Puis, si vous ne souhaitez pas utiliser votre propre bicyclette, profitez de Divvy, un système de partage de vélos, l’équivalent de Bixi à Montréal.

chicago-velo1

La Waterfront Trail.

chicago-velo2

La Riverwalk Trail.

chicago-velo3

Une des nombreuses pistes du centre-ville.

 

Jour 3

L’accès au zoo de Chicago est gratuit. Difficile de passer à côté. Toujours par la piste cyclable du bord de l’eau nous parcourons les 12 kilomètres pour y arriver. Espace très agréable et peu achalandé, les enfants ont bien aimé. Pour ma part, je reste mitigée. C’est une belle occasion d’observer des animaux que nous avons rarement le loisir de côtoyer, mais je crois que finalement, je n’aime juste pas les zoos. Voir des animaux en cage me rend un peu triste.

chicago-zoo1

L’une des entrées du zoo.

chicago-zoo2

Une belle variété d’animaux est présente.

 

Puis le fringale nous prend, direction le Dog house grilldans le quartier Old Town pour les fameux hot-dogs garnis. Sacrilège! Les enfants et moi  y avons mis du ketchup, paraitrait que ça ne se fait pas à Chicago.

chicago-hotdog1

Le tout garni sans ketchup commandé par l’amoureux.

 

Retour vers notre maison roulante avec un arrêt à un autre superbe parc de jeux au bord de l’eau.

chicago-parc31

Le parc à deux blocs de notre campement.

 

Jour 4

Nous avons envie de parcourir la ville différemment alors nous optons d’utiliser le transport en commun jusqu’au centre-ville et de revenir à pieds. Petite erreur, nous allons à la station de train la plus proche, le Metra, qui est en fait un train de banlieue qui circule peu souvent en dehors des heures de pointe. Nous aurions dû marcher un peu plus loin pour embarquer dans le CTA qui est le service plus régulier. Mais bon, finalement ce sera une belle erreur, nous ferons un tour dans un train à deux étages.

chicago-train

Un tour de Metra, le train de banlieue.

 

Pour la plus grande joie des enfants, nous allons pique-niquer et jouer au Maggie Daley Park que nous avions vu lors de notre première journée. Un immense espace pour les enfants en plein centre-ville, voisin du Millenium park. Gigantesques modules de jeux, balançoires, jardins. Des heures de plaisir !

chicago-maggie2

Le Maggie Daley park tout près des buildings du centre-ville était un peu en rénovations.

chicago-maggie1

Des balançoires originales.

chicago-maggie3

Des glissades qui font peur !

 

Puis, nous avons marché, à faire des photos et juste apprécié d’être là. Je ne sais plus combien de fois j’ai dit « c’est vraiment beau » ou  « c’est magnifique » en regardant la ville, en levant les yeux vers les gratte-ciel ou en portant mon regard vers le lac Michigan. Je n’y connais vraiment rien en architecture alors tout ce que je peux vous dire c’est que c’est vraiment beau.

chicago-bateau

La vue à partir du Navy Pier.

chicago-bean

Millenium Park.

chicago-nuit

Vue du parc près de la 31e rue, tout près de notre campement.

 

Bien-sûr, la faim se fait (encore) sentir. Nous essayons I dream of Falafel mais gardons le dessert pour plus tard afin de motiver les troupes à continuer de marcher. Notre dernier arrêt sera décadent chez Stan’s Donuts & Coffee. Un beigne plus que rose pour fillette, fiston choisi celui garni de beurre d’arachides et bananes, l’amoureux celui fourré au Nutella et le mien est un classique à la crème Boston. Comme ça vient en boîte de six, il reste un bretzel glacé au chocolat et un beigne au bacon, érable et noix que nous dégusterons au déjeuner du lendemain.

chicago-beigne

Des beignes !

 

Malgré ce grand apport en sucre, les enfants tombent de fatigue et nous continuons à marcher dans la ville jusqu’à notre maison roulante.

chicago-dodo

Le repos des marcheurs.

 

C’est la fin de notre périple dans la troisième plus grande ville des États-Unis. Nous n’avons pas visité de musées, ne sommes pas allés au Chicago Skydeck en haut de la Willis Tower, n’avons pas fait de tour en bateau non plus. Notre but était de garder ça simple en se faisant plaisir. Toute la famille a adoré et Chicago fait maintenant partie de nos villes visitées préférées.

J’aimerais bien renouveler l’expérience dans une cité capable de concurrencer Chicago, vous avez des suggestions ?

 

 

 

 

 

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

9 Comments:

  1. Merci pour cet article. Nous sommes passés par Chicago l’été dernier et nous nous sommes promis d’y revenir. Pour votre prochain voyage je vous recommande Washington qui est magnifique et les musée y sont gratuits. Le Air and Space Museum a été particulièrement apprécié par toute la famille.

  2. I hope you enjoyed the Gino’s Pizza – it was great meeting you.

  3. Wow! Tes photos me donnent le goût d’y aller!
    Ne reste plus qu’à convaincre le reste de la famille 😉

  4. ça donne très envie de se rendre à Chicago !

  5. Winnipeg était le Chicago du nord au début du 20e siècle… Le canal de Panama a changé la donne. Maintenant Winnipeg est… Winnipeg! C’est bien comme ça! Et vous êtes toujours les bienvenus! 🙂

Laisser un commentaire