7 jours avant le déménagement, deux fuites et une infiltration d’eau

Le semaine précédant le déménagement a été celle des déboires. Nous avons découvert deux fuites d’eau; une à la pompe à eau, une au drain du bain. La pompe à eau a efficacement été changée par l’amoureux. Le drain du bain, difficilement accessible, a été pris en charge par un plombier que nous avons harcelé. Ces deux problèmes réglés à quelques jours d’emménager, il me reste un peu de temps et  je décide de continuer les rénovations esthétiques que je souhaitais faire. Cette belle idée nous a permis de découvrir… une infiltration d’eau !

Sur ma liste de rénovations de maison roulante, cuisine, dinette et chambre des enfants étaient faites. Restait à m’attaquer soit à la salle de bain ou à la capucine, endroit au dessus de la cabine comportant notre lit et un rangement. Je trouvais ce dernier difficile à utiliser et j’avais l’idée de le remplacer. J’attaquai donc la capucine en me disant que le projet serait rapide et satisfaisant.

Pour retirer le dit rangement de son emplacement, il fallait enlever notre matelas. Je le soulève, et là, juste en dessous, un lac. Rythme cardiaque qui s’accélère. J’appelle l’amoureux.

Un lac sous notre lit.

Un lac sous notre lit

 

Vite, nous sortons le matelas, retirons sa housse et ouf, la mousse du matelas est entourée de papier plastique, elle est sauve. Reste à se faire un plan de match pour le reste.

Première étape: éliminer l’infiltration.

Chanceux, nous obtenons un rendez-vous le samedi matin chez un professionnel qui refait tous les joints de toit. Pour la suite, il nous conseille de bien laisser sécher, la structure semble solide, il ne croit pas nécessaire d’en faire plus. Je n’étais pas convaincue.

Deuxième étape: évaluer les dégâts.

Je ne suis pas à l’aise avec le fait de simplement laisser sécher. J’imagine les moisissures qui prolifèrent juste à côté de mon oreiller. Nous décidons d’ouvrir de l’intérieur pour mesurer l’ampleur des dégâts. Ce n’est pas beau à voir.

infiltration styromousse 1024

la styromousse imbibée d’eau

Troisième étape: débâtir de l’intérieur.

À sept jours du déménagement nous démolissons la capucine de notre maison roulante. Styromousse imbibée d’eau, bois qui s’effrite. L’apparence à l’intérieur est peu ragoûtante. Toujours chanceux, cette fin de semaine ma soeur et son amoureux nous visitent. Les deux hommes décident de retirer les morceaux atteints. Ils cogitent ensuite sur la meilleure façon de rebâtir. Je vous dis, deux hommes qui cogitent, ça m’exaspère ! Mais, je me surprends moi-même, je ne m’en mêle pas.

infiltration imbibe 1024

Le bois qui s’effrite.

Quatrième étape: rebâtir.

Étape bien cogitée qui se réalise relativement facilement. Avant de tout refermer, un bon arrosage pour vérifier que l’infiltration est bien colmatée.

Cinquième étape: finition intérieure.

C’est maintenant que j’embarque. Je recouvre les murs latéraux avec une cuirette épaisse pour minimiser les défauts occasionnés par la déconstruction. Je peinture une partie du mur du fond, refais les joints de scellant. Le résultat final n’est pas parfait mais très satisfaisant.

infiltration capucine finie

La capucine rénovée.

infiltration lit

Notre lit avec de nouveaux rangements !

À deux jours de notre déménagement, nous avons terminé. Il y a bien une petite odeur de colle et de scellant qui persiste mais il fait beau, les fenêtres peuvent restées ouvertes. Pour des débutants en rénovation de motorisé, nous nous en sommes bien tiré.

Et sur ma liste de rénovations de maison roulante, il reste toujours la salle de bain. J’abandonne l’idée pour l’instant.

Vous voulez nous partager une expérience d’infiltration d’eau en motorisé ? Laissez-nous un commentaire, ce sera bien de pouvoir se comparer.

Rouler sa vie

Famille de 4 nomades, nous explorons le monde à bord de notre maison roulante. Family of 4 exploring the world in our house on wheels.

Laisser un commentaire